Développement vertical du leadership (Partie 1)
Pascale Dufresne
Co-Présidente

Plusieurs organisations viennent vers nous après avoir offert des formations à leurs gestionnaires et n’ayant pas obtenu des retombées satisfaisantes. Ce qui ressort:

➡️ La durabilité ou ce que j’appelle l’effet « jello »: les changements de comportements ont lieu mais il y a un retour à la normal
➡️ L’applicabilité: Le leader sait quoi faire mais pas comment appliquer ce qu’il a appris.

Le problème pour la plupart des leaders n’est pas qu’ils ne savent pas quoi ou comment faire. Bien sûr, un leader d’entrée a besoin de remplir son sac à dos d’outils et de développer ses connaissances et compétences. Mais pour bien des leaders, leur vase de connaissances en leadership est déjà plein. Ils ont déjà entendu, lu ou reçu des formations sur la majorité des sujets touchant la science et les processus de leadership et de gestion. Ils ont les connaissances, mais ils ont du mal à les appliquer.
Ils savent, mais ils ont du mal à ÊTRE ce qu’ils savent qu’ils devraient être.


Et la recherche le dit maintenant:

“… les résultats de la recherche indiquent clairement que la formation des dirigeants de demain est autant une question de conscience que de compétence… l’élément le plus important à développer pour permettre au leader d’exercer un leadership extraordinaire est son système d’exploitation interne. Il ne s’agit pas simplement de développer des aptitudes, mais de développer la conscience nécessaire pour déployer habilement le pouvoir d’influence d’une personne de telle sorte qu’il soit toujours adapté à la complexité des défis organisationnels. Bref, un excellent pouvoir d’influence requiert une conscience d’un niveau supérieur.”

Bob Anderson, fondateur du Leadership Circle


Le premier concept autour du développement du leadership vertical est le suivant:


❇️ Apprendre sur le leadership: C’est apprendre les concept et la théorie, la science du leadership et développer ses compétences.
C’est remplir le vase.
❇️ Le développement du leadership: C’est se développer comme personne.
C’est agrandir la taille du vase.


Car si le vase est plein. Il faut augmenter la taille du vase lui-même : l’état d’esprit, l’identité et les modèles mentaux du leader.
Agrandir le vase, c’est agrandir notre esprit. C’est changer notre façon de penser et d’agir. Et cela demande inévitablement d’être plus conscients.


Ce sont deux choses (importantes) mais complètement différentes.
Je vous partagerai dans une prochaine publication, les principes clés pour des parcours de développement en vertical qui permettent d’appliquer ce concept!


Graphique – Tiré de mon dernier livre “Être un leader créateur”: Anne-Marie Jacques
Inspiration: Crédit à Nick Petrie, chercheur et praticien en développement vertical du leadership au Center for Creative Leadership.

Pascale Dufresne, Co-Présidente